Le Tour de France 2012 roule au vert

Depuis le 30 juin et jusqu’au 22 juillet, le Tour de France 2012 occupera nos écrans et nos routes pour la 99ème année. Une occasion d’admirer l’endurance des coureurs et les magnifiques paysages de France.

Justement, en parlant de paysages, pensez-vous que le Tour de France s’engage en faveur de l’environnement ?

Et bien oui. En voici un tour d’horizon :

1. Maîtrise des consommations de carburant et des emissions de CO2 :

  • réduction du nombre de voitures, motos et camions suiveurs
  • formation des pilotes à une conduite éco-responsable
  • limitation de la vitesse autorisée sur les routes (en dessous des seuils réglementaires)

2. Optimisation de la gestion des déchets :

  • partenariats avec Eco-Emballage et l’Agence Régionale pour le Développement Durable
  • distribution de 120 000 sacs de déchets aux collectivités en partenariat avec Vacances Propres et l’Assemblée des Départements de France
  • mise en place de zones de collecte des déchets « sportifs » (bidons, emballages) en course
  • mise à disposition de coordinateurs pour accompagner les collectivités en matière de stockage et d’évacuation des déchets

3. “Les printemps du Tour” :

  • organisation par les collectivités de randonnées et d’animations, en amont du passage du Tour de France, destinées à promouvoir la pratique du vélo.

Des actions simples mais efficaces pour impliquer les acteurs dans la préservation de l’environnement. Il n’y aura donc pas de communication de grande envergure pour le Tour de France mais une politique de sensibilisation et de prévention ciblée auprès des coureurs, des collectivités, de l’organisation, des partenaires et du public présent sur les étapes.

La communication verte du Tour de France 2012 s’oriente principalement sur la gestion des déchets mise en avant sur les maillots des leaders, sur les étapes clés de l’organisation (départs, arrivées, villages) avec notamment une campagne d’affichage (ci-dessous) et sur le site internet dédié avec des explications détaillées dans  l’onglet « RSE » (Responsabilité Sociale de l’Entreprise).

Petit bémol : les réseaux sociaux. Aujourd’hui, on le sait bien les réseaux sociaux permettent de sensibiliser un grand nombre de public et de communiquer instantanément. Sur le site internet, on nous indique que la sensibilisation des différents publics se fait via les réseaux sociaux mais il est, par exemple, très difficile de trouver la page Facebook officielle du Tour de France. Il n’y a pas non plus de liens directs via le site internet. Bref, un flop. Un travail de « community management » serait nécessaire pour optimiser la communication web.

Sources : cliquez ici.

Connaîtrons-nous les dessous du marketing vert grâce à Cash Investigation ?

Cash Investigation, émission proposée par Elise Lucet, présentatrice du 13h de France 2, a rejoint nos écrans fin avril. Son but : nous faire découvrir « les méthodes difficilement avouables de certaines multinationales ».

Demain, vendredi 4 mai à 22h25, Cash Investigation étudiera le thème du « Marketing vert » en décryptant les pratiques de grandes multinationales.

Que nous propose France 2 ?

  • une enquête de 60 minutes menée par les journalistes du magazine qui se sont invités dans de grands groupes de l’industrie et des milieux bancaires pour révéler aux consommateurs leurs « pratiques douteuses visant à [les] tromper, voire à [les] manipuler ». Sous cette investigation se cache également l’envie de rompre la relation préétablie entre les journalistes et les attachés de presse des entreprises. Un moyen de passer au-delà des interviews et conférences de presse préconçus par les entreprises pour pousser vers des questions plus sensibles et dérangeantes.
  • un portrait de 26 minutes d’une personne qu’ils nomment « lanceur d’alerte ». Ce « lanceur d’alerte », qui, après une perte d’emploi, une injustice ou autre, a décidé de « livrer sa vérité sur les dérives de sa propre entreprise ».
Tous à vos écrans demain soir pour pouvoir avoir un oeil critique sur cette émission et son programme.

Retrouver la bande annonce ici.

Sources : http://tele.premiere.fr/News-Videos/VIDEO-Cash-investigation-le-nouveau-magazine-de-France-2-avec-Elise-Lucet-3340924

Rapport annuel 2011 de Com’Verte & Entreprises

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2011 pour ce blog.

Voici un extrait:

La salle de concert de l’Opéra de Sydney contient 2 700 personnes. Ce blog a été visité environ 29 000 fois en 2011. Si c’était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 11 représentations à guichets fermés pour qu’autant de personnes le voient.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

« Envision Charlotte » ou l’expérience d’une ville verte

Une nouvelle campagne de com’verte a fait son apparition dans les métros de Washington DC. Verizon, le 1er opérateur téléphonique des Etats-Unis, lance une campagne publicitaire mettant en avant son engagement environnemental.

 

 

Sur ces affiches, le slogan signifie que « l’alliance entre l’énergie et les technologies de Verizon permet d’assurer un avenir plus vert pour votre ville ». C’est en cherchant sur Internet les actions environnementales de Verizon que je suis tombée sur le projet « Envision Charlotte », auquel cette campagne se réfère. Verizon est un des partenaires du projet.

« Envision Charlotte » est un partenariat entre les secteurs privés et publics qui vise à rendre la ville de Charlotte (Caroline du Nord) plus respectueuse de l’environnement.

Le premier objectif de ce projet est de réduire la consommation d’énergie de la ville de 20% en 5 ans. Le second est d’encourager le changement de comportement de chaque citoyen en utilisant la technologie comme outil de développement environnemental.

Ce projet doit relever plusieurs missions :

  • Faire de la ville de Charlotte un laboratoire vivant favorisant l’innovation dans les programmes d’énergie, d’eau, d’air et de déchets.
  • Maintenir et protéger l’écosystème en répondant aux besoins du présent sans compromettre ceux des générations futures.
  • Améliorer les conditions de vie et de travail dans les entreprises et dans les collectivités.
  • Tirer parti de chaque acteur pour avancer : entreprises, collectivités territoriales, citoyens, milieux universitaires, gouvernement.

Cliquez sur l’image pour vous rendre sur le site

Par quels moyens technologiques cela est-il possible ?

Le projet « Envision Charlotte » se base sur le programme Smart Energy Now qui permet de surveiller et gérer la consommation d’énergie de la ville en temps réel. De nombreuses infrastructures numériques sont mises en place pour récolter les données nécessaires et les retranscrire sur des affichages numériques installés dans les halls de tous les édifices qui participent au projet. Chaque citoyen peut ainsi comprendre comment il dépense l’énergie et ce qu’il  doit faire pour en dépenser moins.

Cliquez sur l’image pour vous rendre sur le site

smart energy now

Quel avenir pour « Envision Charlotte » ?

Ce projet expérimental de la ville de Charlotte vise à proposer dans 20 ans des alternatives environnementales aux secteurs publics et privés pour leur développement et leur croissance. C’est donc un projet très ambitieux, qui, pourquoi pas, pourrait être une référence mondiale d’ici quelques années si son efficacité est prouvée.

Le covoiturage : économique, écologique et plus rapide !

On ne pourra pas dire qu’en matière de véhicule les américains soient très écologiques… Plus votre voiture est immense, mieux c’est. On peut donc croiser au détour d’une route, d’un Ride & Park (parking) ou d’un Kiss & Park (arrêt minute ; soit dit en passant, le lien entre kiss et park est très joliment trouvé), de très grandes et volumineuses voitures qui ne roulent certainement pas à l’électricité.

Ce n’est pas des véhicules des américains que l’on parlera aujourd’hui, mais plutôt de leur conduite. Lors d’une virée sur King Street à Washington DC, on m’a enseigné une règle de conduite très intéressante. Sur les 3 voies consacrées à la circulation, celle de gauche est exclusivement réservée aux voitures comportant 3 à 5 personnes. Ainsi, on encourage les usagers à faire du covoiturage en leur permettant d’éviter les embouteillages. Si une personne seule dans sa voiture emprunte cette voie, elle peut être contrainte à payer une amende. Cette règle ne s’applique pas sur chaque route, les voies concernées sont marquées par un losange au sol.

Une idée qui existe déjà depuis plus d’une vingtaine d’années et qui pourrait s’ajouter aux avantages économique et écologique du covoiturage.

Le sac : « une com’verte à emporter » pour The Body Shop

Après ces premiers jours aux USA, voici le premier article sur la com’verte made in USA.

Lorsqu’elles communiquent, les entreprises souhaitent être entendues et vues par le maximum de personnes. Normal. Voici le premier exemple de com’verte rencontré à Washington dans un centre commercial.

The Body Shop met en avant sa com’verte grâce à ses sacs. Chaque client qui achète un produit repart avec « un sac vert ». Esthétiquement, ce dernier reprend les codes écologiques : papier recyclé de couleur marron et encre réutilisable de couleur verte.

Le slogan : « 100% recycled paper, water-based inks and reusable. It’s in the bag. »

En français : « 100% papier recyclé, encres à base d’eau réutilisable. L’affaire est dans le sac. »

Ce slogan est simple et impactant grâce à sa position centrale sur le sac. Les mots clés « 100% », « recycled paper » et « reusable » sont judicieusement mis en avant par leur taille. Cette com’verte reste basique et courante (autant aux USA qu’en France et dans le reste du monde) mais elle a le mérite d’être simple et efficace.

Plus d’infos sur les actions de développement durable de The Body Shop :

–> Site internet The Body Shop USA

–> Site internet The Body Shop France

EDF lance son application « Eco-gestes » sur smartphone

Depuis le 17 octobre 2011, l’application « Eco-gestes » d’EDF Bleu Ciel est disponible sur smartphone.

Pour les utilisateurs, l’objectif est d’apprendre à mieux consommer l’énergie dans leur maison pour faire baisser leur facture d’énergie et devenir des citoyens responsables. Pour EDF Bleu Ciel, l’objectif est de sensibiliser les utilisateurs aux éco-gestes, prouver l’engagement de l’entreprise dans des projets de développement durable mais aussi élargir son réseau de clients.

L’application « Eco-gestes », propose 4 services :

1. Un guide pour retrouver tous les éco-gestes classés par postes de consommation d’énergie dans la maison :

  • Eclairage
  • Lavage
  • Jardin
  • Conso Responsable
  • Froid
  • Chauffage et Climatisation
  • Eau chaude et sanitaire
  • Equipements multimédias
  • Cuisson

Tous ces thèmes, accompagnés de conseils simples et durables, permettent aux utilisateurs d’avoir une vison large des éco-gestes à faire au quotidien.



2. Un quiz pour évaluer les connaissances de l’utilisateur.

3. Un espace personnel où l’utilisateur peut créer une liste personnelle d’éco-gestes et recevoir des alertes.


4. Des actualités pour être informé des nouveautés concernant l’écologie, l’environnement, le confort et les énergies.

La com’verte d’EDF Bleu Ciel ?

Tout d’abord, sur la forme, cette application est réussie. Epurée, moderne, simple, pratique, elle se fond parfaitement dans « l’ambiance smartphones ». Elle est gratuite et est actuellement proposée dans le TOP 25 des meilleures applications dans l’Apple Store (pour les Iphones). Une place non négligeable pour attirer l’intérêt des utilisateurs.

Ensuite, sur le fond, cette application s’adresse autant aux novices qu’aux grands adeptes des éco-gestes, de part ce large choix de thèmes et de conseils pour améliorer son éco-citoyenneté. La partie « actualités » permet de garder une interactivité avec les utilisateurs qui pourront suivre les nouveautés sur l’écologie et les énergies régulièrement.

Cette application répond à toutes les caractéristiques demandées en terme de communication numérique. Elle propose en effet de partager tous les contenus (conseils, résultats du quizz, actualités…) sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter ou encore par e-mail.

Une application utile, innovante et ludique qui s’intègre dans les stratégies de communication numérique d’aujourd’hui. C’est un véritable plus pour EDF Bleu Ciel qui peut proposer une relation pérenne et interactive avec les utilisateurs.

Nouveauté 2011 : la com’verte aux USA

A l’occasion d’un voyage de 6 mois aux Etats-Unis dès Novembre 2011, je vous propose d’élargir l’expertise de ce blog. 

Profitons de ce voyage pour étudier la communication verte de nos voisins américains. Chaque pays a sa propre culture et sa propre communication. Les communicants doivent adapter les campagnes de communication à la culture de chaque pays : un challenge supplémentaire et enrichissant. 

De Washington à San Francisco, je vous donne rendez-vous chaque semaine pour découvrir la « com’verte made in USA ».

A très vite !

Ethifrice : le nouveau dentifrice à croquer

« 151 millions de tubes de dentifrice sont consommés (donc jetés) en France chaque année. Un chiffre qui a donné l’idée à la marque Lush de lancer un dentifrice en pastilles vendu dans une boîte recyclable. On croque, ça mousse, on brosse et on rince. Résultat : des dents propres et quelques tonnes d’émissons de CO2 en moins par an ! » Femina (n°487)

kjhfdoiuqgzhefbljsegoisugeiuh

Le magazine Femina communique cette semaine sur Ethifrice : un dentifrice écologique créé par la société Lush.

Finit le dentifrice en pâte, place aux pastilles à croquer. Goût menthe verte, elles sont en partie composées d’ingrédients naturels et pour affiner le côté écolo d’Ethifrice l’emballage est recyclable. Plus d’infos ici.

kjhfdoiuqgzhefbljsegoisugeiuh

Une innovation surprenante qui révolutionne le marché du dentifrice. Maintenant, il ne reste plus qu’à voir si Ethifrice aura du succès auprès des consommateurs…

Comment ça marche ?

kjhfdoiuqgzhefbljsegoisugeiuh

   

LUSH, c’est quoi ?

« Née en Angleterre en 1995, la société Lush produit et commercialise des produits cosmétiques frais et faits à la main à base de fruits et légumes d’origine biologique, avec les meilleures huiles essentielles ainsi que des ingrédients synthétiques sûrs. Les produits Lush sont écologiques et sont fabriqués dans le plus grand respect de l’environnement, des animaux et de la peau. »